top of page

LA MEDIATION ANIMALE, ZOOTHERAPIE

"L'animal ne se nourrit pas d'attentes idéalisées envers les humains, il les accepte pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils devraient être"

- B.LEVINSON, pionnier de la zoothérapie -

En 2022/2023, l'association a été soutenue par la fondation Adrienne et Pierre SOMMER, spécialiste de la médiation animale.
Merci à eux !

Un jeune adolescent entrain de faire un chek avec une labrador dans un champs lors d'une séance de médiation animale dans le Lot.

Qu'est-ce que c'est ?

La médiation animale ou zoothérapie peut prendre différentes formes suivant les professionnels et la structure qui la met en oeuvre. A l'association Personne & Bête, la médiation animale est considérée avant tout comme un outil supplémentaire pour le professionnel qui l'exerce. Elle est notamment le moyen de faciliter la mise en relation avec certaines personnes particulièrement fragilisées et vulnérables, pour réunir un maximum de chances et permettre la réalisation de projets individualisés.

Les animaux sont de fabuleux soutiens, mettant en avant des informations importantes sur les personnes accompagnées, leurs compétences, leurs besoins, leur état d'esprit du moment,... ce qui permet au professionnel d'affiner ses observations et de proposer un accompagnement le plus adapté possible.

Nos objectifs

Le premier objectif de l’association Personne & Bête est d’offrir aux jeunes enfants, adolescents, adultes et aux familles un espace de bien-être et de réussite, en proposant un environnement et des activités adaptés. Cela nous semble le point de départ essentiel à la réussite d’un projet, quel qu’il soit.

Par les différentes séances de médiation mises en place, l’association vise notamment à développer la confiance en soi et en l’autre, l’acceptation de la frustration, l’apprentissage des codes sociaux, la gestion du stress et de l’angoisse, le prendre soin de soi et des autres, l'acquisition de méthodologies et techniques d'apprentissage, le soutien à la réalisation de l'accompagnement social, la construction d'un projet d'orientation, le soutien à la parentalité, la mise en place d'espaces de parole, d'échanges et de partage d'expériences...

Chaque sollicitation par un partenaire ou une famille fait l'objet d'une création de projet personnalisé, pour s’adapter au mieux aux besoins et aux attentes de chacun. La séance de médiation peut ainsi se faire en individuel ou en petit collectif, sur les différents lieux de vie des personnes (domicile, établissement scolaire, foyer d'hébergement, établissement judiciaire...) ou au terrain associatif, avec une fréquence de rendez-vous adaptée  à chaque situation.

L'association peut également proposer des interventions si un organisme de formation souhaite faire découvrir la médiation animale à ses étudiants. En effet, l'activité étant en plein essor, il nous semble essentiel que les futurs professionnels, notamment du travail social, soient sensibilisés aux réalités de mise en place de ce type de projet.

Les publics

Les enfants, les jeunes, les familles...mais pas que...

 

De notre point de vue, un des axes prioritaires pour lutter contre l'exclusion sociale est le travail autour du décrochage scolaire. La prise en charge préventive sera toujours notre priorité. C'est pour cela que nous sommes particulièrement formés pour intervenir auprès de ce public.

Mais si l’association Personne & Bête a fait le choix de se centrer prioritairement sur cette thématique dans un but de prévention de la marginalisation, elle peut également intervenir auprès de publics plus âgés et/ou plus avancés dans le processus d’exclusion sociale (délinquance, addictions, précarité, errance...). Elle peut aussi proposer des activités à destination des personnes en situation de handicap, les personnes présentant des troubles ou encore les personnes atteintes de déficience permanente ou ponctuelle.

Les personnes concernées peuvent être des résidents au sein d'une institution de la protection de l'enfance, de la réinsertion, d'établissements de santé, en situation d'internat ou pas, ou des personnes ne bénéficiant pas d'accompagnement relevant du secteur médico social au préalable.

Personne en fauteuil roulant lors d'une séance de médiation animale avec une intervenante et un dalmatien
Un jeune adolescent en séance d'obéissance avec une chienne dalmatienne lors d'un projet de médiation animale à Auzole.

Les activités possibles

Toute action de médiation étant intégrée à un projet personnalisé, les activités proposées sont variées et construites sur mesure.
Selon les domaines d'accompagnement préalablement définis, il peut par exemple être proposé :
- réalisation d'un parcours d'obstacles avec le chien pour le respect du cadre et des consignes et la motricité
- atelier soin des animaux pour l'hygiène, le prendre soin et l'aspect sensoriel
- l'apprentissage et l'analyse des codes canins pour la communication et l'intégration à un groupe
- randonnée nature pour la gestion du stress et l'aspect sportif
- temps d'échanges en présence des animaux comme support émotionnel

- la présence d'un animal familier et identique à chaque séance pour l'attachement et la continuité

- participation du chien aux actes de la vie quotidienne pour faciliter leur réalisation (couché du soir pour les enfants placés)
...

Un jeune adolescent entrain de faire franchir un obstacle d'agility à un chien dalmatien lors d'une séance de médiation animale à Mézels.
Un adulte en situation de handicap avec la médiatrice animale entrain de donner une friandise à un berger australien lors d'une séance sur le terrain de Dégagnac dans le Lot

L'apport de la médiation animale pour les professionnels

La confiance, qu’elle soit en soi ou envers les autres (notamment les adultes), est un élément souvent défaillant et un frein majeur à tout accompagnement. Elle est à la source de beaucoup de comportements inadaptés et/ou de repli sur soi, empêchant ainsi la relation d'aide de s'établir sereinement. Par la particularité de la relation homme animal, la confiance pourra être (re)travaillée notamment lors d’exercices pratiques offrant une évaluation concrète, rapide et positive d’un résultat, mais également par l’utilisation de l’évaluation de situations d’interactions sociales par le chien pour rassurer la personne dans son environnement (si le chien que je connais a confiance, alors je peux me permettre également une certaine confiance).

  • L'inscription dans des activités visant par exemple la reprise d'une vie sociale

  • Le respect du cadre, de son environnement et des règles sociales est une difficulté repérée dans beaucoup de situations. Il est important d’acquérir un comportement adapté et socialement acceptable afin d’éviter les mises à l’écart. Le respect de l’animal tout au long des séances est indispensable pour permettre la mise en place d'un atelier dans lequel on exprimera sa défiance ou son désaccord autrement que dans les interactions humaines habituelles.

  • La compréhension de l’autre, de son langage, de ses besoins et de ses limites, cela permet de construire son attitude, réfléchir à sa propre communication et ainsi entrer en relation de manière adaptée en utilisant une communication non violente. Par la découverte et la recherche des centres d’intérêts de l’animal, la personne (ré)apprend ces notions d’observation et d’analyse.

  • Prendre soin de soi et des autres, pour valoriser son image et faciliter sa mise en relation et son intégration. L’importance de la présentation physique peut être testée et déviée par le travail de la présentation du chien et l’observation des réactions de rejet ou d’intérêt des autres à la vue du chien plus ou moins propre par exemple.

  • La gestion du stress et de la fatigue, induits par la sur-adaptation demandée à beaucoup de profils de personnes en situation d'exclusion, ce qui impacte directement leur disponibilité pour les apprentissages scolaires par la suite. Par l’acquisition de techniques simples de gestion du stress et/ou d’organisation, la personne pourra découvrir le fonctionnement qui lui correspond le plus et les réutiliser dans le quotidien.

  • L’acquisition de techniques d’apprentissage et de méthodologies de travail, personnalisées, testées en séance et que la personne peut s’approprier et transposer dans les différentes situations qu’il rencontre.

  • Travailler le projet d’orientation, par la découverte de travaux manuels et la mise en évidence de compétences pas toujours évaluables dans le milieu scolaire ordinaire par exemple. Par la construction de son projet, le jeune peut retrouver un objectif et du sens à sa scolarité et s’y investir davantage.

Marion Colombi, éducatrice canine, avec son chiot Berger Australien dans les bras

Notre intervenante

MARION COLOMBI

Travaillant depuis plusieurs années comme éducatrice spécialisée et titulaire du diplôme d'Etat, j'exerce aujourd'hui comme médiatrice animale tout en connaissant le secteur social et ses réalités institutionnelles. Je suis également formée comme zoothérapeute par l'institut de formation de zoothérapie IFZ depuis 2021.

Mon expérience professionnelle comporte plusieurs postes au sein des structures principalement de la Protection de l'Enfance et de l'insertion sociale (Prévention spécialisée, AEMO, foyers de l'enfance...).

En tant que médiatrice, j'ai déjà pu intervenir au sein de structures et publics variés (collèges, pédopsychiatrie, hôpitaux, milieu carcéral, unité Alzheimer, unité de soins palliatifs, maisons de retraite, personnes âgées dépendantes, jeunes avec des troubles du comportement, adultes handicapés...).

Aujourd'hui, j'utilise la relation privilégiée Homme-animal pour favoriser la relation de confiance. C'est pour cela que j'ai fait le choix de travailler désormais assistée par mon équipe de 5 chiens, même dans mes activités d'éducation spécialisée.

La présence d'un animal durant la séance permet d'aider les personnes à s'impliquer dans le projet, mais également des équipes qui les accompagnent (éducateurs, soignants...). Ce travail en équipe pluridisciplinaire est essentiel pour moi. C'est pour cela que je vous propose systématiquement des bilans des séances, afin que ces derniers puissent alimenter le projet de la personne.

Mes méthodes éducatives avec les animaux sont entièrement basées sur des concepts positifs, bienveillants et respectueux de l'éthologie canine. Cela me semble indispensable pour atteindre un mieux être de tous !

LA FOIRE AUX QUESTIONS

Les questions que vous vous posez certainement !

Pour qui un accompagnement individualisé peut-être mis en place ?

L'accompagnement individualisé peut-être mis en place pour chaque enfant en ressentant le besoin ou n'importe quelle personne en difficulté d'insertion sociale ou en situation de handicap.​

Si l'association est particulièrement tournée vers les enfants et adolescents en difficultés scolaires, elle peut aussi s'adresser à des jeunes majeurs en voie de marginalisation, des personnes déjà accompagnées par une structure médico-sociale et en recherche d'un complément d'aide ou encore des familles en questionnement.​

L'association peut-être sollicitée directement par les parents, les aidants, les travailleurs sociaux, toute personne majeure en recherche d'accompagnement...

Quels peuvent-être les objectifs d'un accompagnement individuel ?

L'objectif de l'accompagnement individualisé et de construire un projet personnalisé en accord avec la personne, ses attentes et ses besoins. Les thématiques abordées peuvent être :​

- La confiance, qu’elle soit en soi ou envers les autres (notamment les adultes)

- Le respect du cadre, de son environnement et des règles sociales. Il est important d’acquérir un comportement adapté et socialement acceptable afin d’éviter les mises à l’écart.

- La compréhension de l’autre, de son langage, de ses besoins et de ses limites, pour construire son attitude, réfléchir à sa propre communication et ainsi entrer en relation de manière adaptée.

- Prendre soin de soi et des autres, pour valoriser son image et faciliter sa mise en relation et son intégration.

- La gestion du stress et de la fatigue

- L'affectif, véritable besoin mais difficile à aborder entre humains, notamment avec les adolescents

- L’acquisition de techniques d’apprentissage et de méthodologies de travail, personnalisées, testées en séance et que le jeune peut s’approprier et transposer dans les différentes situations qu’il rencontre

- Travailler le projet d’orientation, par la découverte de travaux manuels et la mise en évidence de compétences pas toujours évaluables dans le milieu scolaire ordinaire.

- Soutien à la parentalité, par l’apport de connaissances théoriques et techniques sur des sujets ciblés (gestion des conflits, installation d’un cadre, utilisation des écrans et des réseaux sociaux...)

- Faciliter l’implication dans la scolarité de l'enfant, en proposant par exemple des temps de réalisation des devoirs tout en bénéficiant d’un encadrement.

- Soulager les tensions familiales

- Diversifier les lieux d’observations, pour alimenter et affiner les projets individuels personnalisés par exemple dans les situations relevant de la protection de l'enfance. Par la variété des ateliers proposés, de nombreuses pistes de travail et possibilités peuvent être soulevées et exploitées par la suite dans l’intérêt du jeune.

Comment peut-être mis en place un accompagnement individuel ?

Avant toute mise en place de projet individualisé, un rendez-vous de présentation doit être effectué avec la personne, les responsables légaux et/ou le partenaire orienteur référent le cas échéant, et l'éducateur de l’association Personne & Bête. Ce rendez-vous est l’occasion de présenter la structure et ses acteurs, de poser la situation de départ, de recueillir les attentes et besoins de chacun, de s'assurer de l'adhésion de la personne au coeur du projet et de fixer les pistes de travail pour les 3 premières séances.

Après les 3 séances, un projet plus précis est construit avec les professionnels de l’association Personne & Bête et un contrat est établi entre les différents acteurs, définissant précisément les rôles de chacun, la grille d’évaluation du projet et les dates de "rendez-vous bilan".

Qui peut bénéficier de séances collectives de médiation animale ?

Les projets collectifs peuvent être mis en place dans l'enceinte d'une structure médico sociale ou autre ou bien directement par l'association Personne & Bête. Ils peuvent s'adresser à différents publics :

- Les groupes de parents

- Les centres sociaux et centres d'animation

- Les institutions scolaires

- Les établissements médico sociaux

- Les structures pénitencières

- Les lieux d'hébergement

- Les organismes de formation

...

Quels sont les objectifs possibles d'un projet collectif de médiation animale ?

Les thématiques à aborder sont définies en amont. Elles peuvent-être entre autres :

- Favoriser le lien social en facilitant l'inscription à une activité de groupe

- Effectuer un soutien à la parentalité, par l’apport de connaissances théoriques et techniques sur des sujets ciblés (gestion des conflits, installation d’un cadre, utilisation des écrans et des réseaux sociaux...)​​

- Proposer un espace de partage parent/enfant, pour ramener des souvenirs positifs, recréer des expériences communes bénéfiques et agréables et favoriser l'apaisement des liens familiaux

- Offrir un espace de parole, de partage d’expérience et d’écoute, pour briser l’isolement, réduire les sentiments d’incapacité et de honte et mettre en commun les « solutions » possibles et imaginées par chacun

Trouver son rôle et sa place dans un groupe, en se faisant respecter, en respectant les autres et en apprenant à devenir une personne ressource après avoir identifié ses points forts

Rendre la vie en institution plus supportable, en proposant des expériences positives sur sites et ainsi changer le regard sur les autres (notamment sur les professionnels) et sur les lieux de vie

Créer une dynamique de groupe positive, avec la mise en place d’ateliers qui permettent une expérience de l’entraide, de la solidarité et du sentiment d’appartenance

Faciliter la prise en charge collective, en proposant un support à l’analyse de la dynamique de groupe et construire la place et le rôle de chacun. En intervenant sur des groupes existants, les activités peuvent permettre d’observer mais également retravailler et modifier certaines dynamiques existantes et parfois non adaptées voire dangereuses​​

...

Les séances collectives se feront principalement en petit groupe, sauf cas particulier.

Qu'est-ce qu'un chien médiateur ?

Les animaux médiateurs utilisés en séance ne sont pas de simples animaux de compagnie que l'on emmène avec nous sur notre lieu de travail. Ils doivent être éduqués pour assurer la sécurité de tous, mais également aptes à travailler avec des publics souffrant de troubles et pas toujours adaptés dans leurs réactions. S'il faut s'assurer que la réaction des chiens ne sera pas démesurée en cas de mauvaise attitude (caresses immédiates par exemple), il nous semble essentiel que ce ne soit pas non plus des chiens qui subissent chaque séance sans jamais montrer de signe d'inconfort. En effet, cela ne permettrait pas d'aborder avec les personnes la question du respect de l'autre. Chaque attitude amène nécessairement un réaction chez l'autre. Il est essentiel que celle-ci soit visible pour pouvoir travailler dessus.

Nos animaux sont également suivis par un vétérinaire référent qui s'assure de l'état de santé physique, mais aussi psychologique. De même, ils sont régulièrement vus par une ostéopathe canine.

Quels sont les tarifs de la médiation animale ?

En fonction du contenu du projet, de l'effectif, de la fréquence des séances, des frais de déplacements...un devis peut-être effectué sur demande.

N'hésitez pas à prendre contact pour obtenir un devis !

médiation animale canirando.jpg
bottom of page